Prix festivals spectacles

RECORDS
– Il battit des records en Espagne, où il offrit 41 concerts dans 41 villes, en seulement 30 jours .
1976
– Il chanta pour la première fois à l’emblématique Madison Square Garden de New York, où il établit un vrai record de recette, les places s’étant épuisées dans le plus court laps de temps jamais enregistré par un artiste dans cette salle.
1977
– Il battit un record de public au Chili, où il réunit plus de 100.000 personnes pour son concert, qui se déroula dans le Stade National de Santiago, un spectacle qui fut consideré le plus grand évènement musical de l’histoire.
1982
– Il battit un record au Japon, où il vendit 1.200.000 de copies de son album “De niña a mujer”, en six mois seulement.
– Il battit un record au Brésil, où son album “De niña a mujer” fut multi-platine, avec plus de 2.000.000 de copies vendues en onze mois.
– Il apparaît pour la première fois dans le Livre Guinness des Records, pour avoir vendu le plus grand nombre de disques dans le plus grand nombre de langues, de tous les temps.
1986
– Il chanta pour 45.000 personnes au Rodéo de Houston.
1988
– Il devient le premier artiste international à animer un spécial TV, en direct, à la télévision nationale chinoise à Pékin, avec une audience de 400 millions de téléspectateurs. Julio chanta en duo “To All the Girls I’ve Loved Before” avec la présentatrice de l’émission.
1991
– Les agences de presse internationales soulignent l’importance du concert qu’il donna devant 170.000 personnes, au parc O’Higgins, à Santiago du Chili, consideré comme étant la plus grande audience en Amérique du Sud pour un évènement de cette sorte.
– Il devint l’unique artiste étranger à avoir vendu, officiellement, le plus de disques en Chine et, pour cette raison, il reçut un hommage du Ministère de la Culture Chinois.
– Son album, “La Carretera”, fit de lui le premier artiste espagnol à remporter un disque de platine à la suite d’un seul jour de ventes.
1999
– Julio devint l’artiste étranger le plus important de l’histoire du Brésil, en chantant devant plus de 150.000 personnes au “Parque do Ibirapuera”, à São Paulo, le parc le plus célèbre du pays.
2009
– En juin, il retourne à Las Vegas, après deux ans d’absence, pour deux prestations au Las Vegas Hilton. Les places sont épuisées depuis deux mois et les promoteurs de la soirée permettent de vendre des places debout, cas unique pour un concert d’artiste à Las Vegas.
2010
– À l’heure actuelle, Julio Iglesias est l’artiste latin ayant vendu le plus de disques de tous les temps (300 millions) .
2011
– El 22 de noviembre, se publica en España el disco Julio Iglesias “1”, que llega a número 1 en iTunes, nada más salir a la venta. El álbum obtuvo el disco de platino en Brasil y el disco de diamante en Colombia, por las ventas logradas.
– Le Guinness World Records lui a décerné le Record Mondial Guinness pour être l’artiste latin qui a vendu le plus de disques dans le monde.
– La célèbre maison de disques Columbia Records lui remit le prix du chanteur ayant vendu le plus de disques dans le monde.

imageimageimageimageimageimageimageimageimage
1973
– Il remporte les prix Guaicaipuro d’Or, au Vénézuela; Pueblo Popular, en Espagne; Antena, en Colombie et El Heraldo, dans la catégorie d’Artiste révélation de l’année, au Mexique.
1980
– Il fut nominé aux Prix Grammy, dans la catégorie d’Album Pop Latin, pour “Hey!”.
1981
– Il obtint le prix “Gaviota de Plata” (“Mouette d’Argent”) à Viña del Mar (Chili).
– Il reçut le CBS Cristal Globe Award, à Paris, pour avoir été l’artiste de CBS ayant vendu le plus de disques. Il est le troisième artiste au monde à avoir remporté ce prix.
1982
– Il fut nommé Brightest Hope – Male Vocalist par le Comité national de succès du Japon.
– Nouvelle nomination aux Prix Grammy – catégorie Album Pop Latin, pour son album “Momentos”.
– La revue espagnole “Cambio 16” le nomma Personnage de la Décennie.
1983
– Il est le seul artiste à avoir reçu le Disque de Diamant décerné par Guinness Book of Records, pour avoir vendu 100 millions d’albums en différentes langues de l’histoire. La cérémonie de remise du disque eut lieu à Paris et, à cette occasion, Jacques Chirac, maire de la ville en ce temps-là, le décora de la Médaille de Paris.
1984
– Julio Iglesias et Willie Nelson reçurent deux nominations aux prix CMA AWARDS (Country Music Awards) 1984, dans les catégories Duo vocal de l’année et Single de l’année.
– Julio Iglesias et Willie Nelson remportèrent le prix CMA AWARDS 1984, avec la chanson “To All The Girls I’ve Loved Before” (Willie Nelson & Julio Iglesias), dans la catégorie Single de l’année.
1985
– Le 7 novembre, il reçut une étoile sur le Hollywood Walk of Fame. L’étoile est située dans la zone sud de Hollywood Boulevard, entre les rues Orange et Sycamore, en face de l’Hôtel Roosevelt.
– Il reçut le Prix Vida – Bravo Award, qu’on lui décerna pour avoir été le plus grand personnage de la musique latine.
1988
– Il gagna le prix Grammy de la Meilleure Interprétation d’Artiste Latin Pop en 1987, grâce à son album “Un hombre solo”.
– Il reçut le prix Aplauso ’92 (Applaudissement ’92) de l’Artiste de l’Année, décerné par la station radio FM 92 de Miami.
1989
– Il reçut une étoile à Nagoya (Japon).
– Les Prix Américains de Cinéma honorèrent Julio Iglesias, Bette Davis et Clint Eastwood comme les Artistes de l’Année.
– L’École New World of Arts, de Miami, lui décerna le titre de Professeur International Honoraire de La Musique.
– Eugenio Fontán, Président de Radio España, lui remit le prix qui le consacrait comme No. 1 des listes d’Onda Media et du Top 40.
Calle 8 de Miami.
– Il fut récompensé du Prix Rodolfo Valentino, qui fut également décerné, lors de la même cérémonie, à Jane Wyman et à Robert Mitchum.
1991
– Le 28 janvier, il reçut une Étoile portant son nom, dans la localité de Scheveningen (Holanda).
1992
– Il reçut le titre d’Espagnol Universel en Floride.
– Il fut nommé Embaxador Cultural Xacobeo 93 (Ambassadeur Culturel de l’Année Jubilaire Xacobeo 93) de Galice.
Prix Ondas, il fut récompensé avec un Prix Spécial, pour avoir été considéré l’artiste ayant le parcours international le plus long de l’histoire de la radio
– À Taïwan, Debby Chang (Miss Chine 1988) lui remit un Double Disque de Platine, pour les ventes de son album “Crazy”.
– Il reçut le Disque d’Or pour son album “Crazy”, à Singapour.
– Sony Corée le récompensa pour ses ventes impressionnantes, de plus de 340.000 copies dans ce pays.
1995
– Le 18 de mai, lors de la cérémonie de remise du Prix “Lo Nuestro” à la Musique Latine, on lui remit le Prix Excellence, un prix très convoité qui fait honneur annuellement aux artistes ayant contribué avec leur talent à enrichir la musique latine.
1996
– La chanson “La carretera” lui valut une nomination aux Prix Grammy dans la catégorie d’Album Pop Latin 1995 .
– Son disque, “La carretera”, lui fit gagner le prix Billboard de l’Album Pop de l’Année.
– On lui décerna l’IFPI Platinum Europe Awards, pour avoir vendu en Europe plus d’un million de copies de son album “Crazy”. Il reçut également le même prix pour son disque “La carretera”.
– On lui décerna l’IFPI Platinum Europe Awards, pour avoir vendu en Europe plus d’un million de copies de son album “Crazy”. Il reçut également le même prix pour son disque “La carretera”.
– La station de radio musicale espagnole, Cadena Dial, lui décerna le Prix Dial.
1997
– Le 8 septembre, à l’Hôtel Fontainebleau de Miami, il reçut le prestigieux prix Pied Piper que décerne l’ASCAP (la Société Américaine de Compositeurs, Auteurs et Publicitaires), lors du Cinquième Anniversaire des Prix de la Musique Latine. Cette même nuit, le maire de Miami, Joe Carollo, proclama le 8 Septembre Jour de Julio Iglesias.
– Il reçut le prix du Meilleur Chanteur Latin, lors de la cérémonie de remise des prix Monaco World Music Awards.
– Au mois d’octobre, il reçut un prix spécial, le Radio City Music Hall Award, après être devenu l’artiste étranger ayant joué le plus de fois au Radio City Music Hall de New York.
– On lui décerna le prix IFPI Platinum Europe Awards, pour avoir vendu en Europe plus d’un million de copies de son album, “Tango”.
– Il reçut la Médaille d’Or de la Société Générale des Auteurs d’Espagne (SGAE).
– Lors de la cérémonie de remise des American Music Awards (AMA), Julio fut récompensé par le prix “Artiste Latin Favori”, le 26 janvier. Enrique Iglesias et Luis Miguel avaient été nominés dans la même catégorie.
– Il fut nominé pour les Prix Grammy, dans la catégorie “Meilleur Artiste Latin”, pour son album, “Tango”.
– Le 16 août, Julio Iglesias et le mexicain Marco Antonio Muñiz furent les premiers non-dominicains à recevoir une étoile sur le Boulevard des Étoiles de Saint- Domingue.
2001
– Il fut élu Personnalité de l’Année 2001 par l’Académie Latine de l’Enregistrement (Latin Academy of Recording Arts and Sciences – LARAS) de Miami, la célèbre Académie qui décerne les Prix Grammy Latinos et qui développe des programmes communautaires éducatifs et culturels innovateurs. Une partie des fonds collectés pendant le dîner annuel de LARAS à la Personnalité de l’Année furent versés au profit de ces programmes.
Déclaration de Michael Greene, Président de l’Académie de l’Enregistrement et de l’Académie Latine de l’Enregistrement, à l’occasion de la remise de ce prix à Julio Iglesias: “Julio Iglesias est le meilleur ambassadeur de la culture et de la musique latine à travers le monde. Il est rare qu’apparaisse un homme ayant tant de talent, de passion et de dévouement pour sa culture et ses admirateurs. C’est avec plaisir que l’Académie rend hommage à un trésor in
– Le 12 décembre, la Fondation Indépendante de Madrid offrit au chanteur le titre d’“Espagnol Universel”, une reconnaissance pour laquelle l’artiste manifesta sa gratitude lors d’une conférence de presse qui se déroula à la Société Générale des Auteurs Espagnols (SGAE).
2002
– Le 13 février, il fut nominé aux prix Billboard du Meilleur Duo Vocal, avec la chanson “Dos corazones, dos historias”, qu’il interprétait avec Alejandro Fernández.
– Il reçut, avec Alejandro Fernández, le prix ALMA (American Latin Media Award), à la Meilleure interprétation en espagnol dans un spécial TV, lors de l’émission “Latin Billboard” de Telemundo. Les prix ALMA furent créés en 1995 par le Conseil National de la Race (NCLR, l’organisation de défense des droits des Hispaniques la plus importante aux États-Unis), pour reconnaître la réussite artistique et l’amélioration de l’image hispanique aux États-Unis.
– Julio Iglesias laissa ses empreintes au Munich Olympic Walk of Stars (MOWOS) de l’Olympiapark, le 27 juillet. Munich Olympic Walk of Star est une allée au bord du lac Olympique, où des personnalités connues, ayant obtenu des succès au stade Olympique, sont immortalisées en laissant les empreintes de leurs mains ou de leurs pieds dans le ciment.
– La station de radio espagnole Onda Cero décerna ses Prix “Protagonistas” (“Protagonistes”), qui échurent, entre autres, à Julio Iglesias, Ferrán Adriá et Joan Manuel Serrat.
2005
Reine Sofia d’Espagne présida le dîner de gala au cours duquel furent remises les médailles d’or de l’Institut Reine Sofia de New York, que reçurent cette année-là Julio Iglesias, Henry Kissinger et Beatriz Santo Domingo espagnole et son influence en Amérique, au travers d’un large éventail de programmes.
– L’Académie Internationale de l’Art d’Ischia (Italie) lui décerna le prix Music Legend Award à l’artiste latin le plus populaire de tous les temps, au cours du gala “5th Global Film & Music Festival”, qui eut lieu le 8 juillet.
– Le président de la République française, Nicolas Sarkozy, décora l’artiste de la Légion d’Honneur, au Palais de l’Élysée de Paris, le 18 décembre.
2008
– En janvier, pendant sa tournée en Afrique du Sud, Julio reçut de Sony BMG dans ce pays un disque de platine pour avoir vendu 1 million d’exemplaires de l’album “Romantic Classics”.

– En ses 40 ans de carrière, il a reçu plus de 2.600 Disques de Platine et d’Or.
– Julio a poursuivi sa tournée mondiale à travers plusieurs continents, en débutant en janvier avec un concert de bienfaisance à Playa del Carmen (Mexique), où il a été nommé Hôte Distingué.
– Le 28 février, il a offert un concert de bienfaisance pour 100.000 personnes, au Paseo Hermitage de Mar del Plata (Argentine) et le Gouverneur de la province de Buenos Aires, Daniel Scioli, lui a remis le titre d’Hôte d’Honneur.
Province au mois de juin, il a chanté lors du Rocío (Almonte, Huelva) à un concert de bienfaisance au profit des enfants du Congo et il a séduit à Valence 8000 personnes enthousiasmées qui montrèrent à l’artiste l’affection qu
– En Espagne, Malaga l’a nommé Fils Adoptif de la Province au mois de juin, il a chanté lors du Rocío (Almonte, Huelva) à un concert de bienfaisance au profit des enfants du Congo et il a séduit à Valence 800 l’affection qu’on lui porte dans sa terre natale.
– Le 21 octobre, il a reçu l’Escudo Heraldico, la plus haute distinction de Saint-Domingue, capitale de la République Dominicaine. ” Je ne crains pas de me tromper en disant que Julio Iglesias représente l’ambassadeur dominicain le plus important au niveau planétaire”, a déclaré lors de cet acte le maire de Saint-Domingue, Roberto Salcedo.
ement espagnol lui a décerné, le 26 février, la Médaille d’Or du Mérite des Beaux-Arts, pour avoir été l’artiste latino ayant vendu le plus de disques au monde, et l’un des dix premiers artistes internationaux ayant vendu le plus de disques de l’histoire de la musique.
– Le 31 mars, il a été récompensé du “Lifetime Achievement Award” par Sony Music Entertainment Malaisie. Le prix, qui distingue les impressionnantes réussites artistiques de Julio Iglesias tout au long de ses quarante-deux ans de carrière, lui a été remis par Adrian Lim, préside
sie, à la fin de la conférence de presse à l’occasion du concert du chanteur à Kuala Lumpur, le 1er avril.
– Le 7 juillet, à Orilla (province d’Ontario, Canada), il reçoit la prestigieuse Médaille Paul Harris décernée par le Rotary International, l’organisation caritative la plus ancienne et la plus grande du monde, fondée en 1905, à Chicago. La médaille lui est remise pour l’implication active et le soutien constant qu’Iglesias a offert aux causes bénéfiques, au cours de ses 43 ans de carrière.
– Le 17 octobre, à Rio de Janeiro, il reçoit un Disque de Platine pour avoir vendu 40 000 copies du disque Julio Iglesias “1”, au Brésil. La récompense lui est remise par Marcelo Soares, directeur général de Som Livre, l’entreprise qui lance le CD en collaboration avec Sony, le 30 juin 2011.

– Le 16 décembre 2011, Julio Iglesias reçoit à l’Institut Cervantes de Madrid deux prix historiques: Artiste latin qui a vendu le plus de disques de l’histoire (plus de 300 millions) et Artiste qui a vendu le plus de disques en Espagne (23 millions). Ces deux réco
2012
– Le 2 mai, il reçoit la Médaille d’Or de la Communauté de Madrid, la ville où il est né.
– Le 1er avril 2013, il a reçu à Pékin 2 prix historiques :

– Celui d’artiste international nº1 et le plus populaire de tous les temps en Chine, un prix décerné par Sony Music Chine que lui a remis l’artiste chinois mondialement connu, Lang Lang.

imageimageimageimageimageimageimageimageimage
– Record mondial Guinness pour être l’artiste latin qui a vendu le plus de disques au monde, prix qui lui a été remis par le Guinness World Records.
2014
Le 12 mai 2014, Julio Iglesias a reçu à Londres un prix spécial de la part de Sony Music: le plus grand artiste latin de tous les temps. La c
Le 12 mai 2014, Julio Iglesias a reçu à Londres un prix spécial de la part de Sony Music: le plus grand artiste latin de tous les temps. La cérémonie de remise du prix et la conférence de presse qui a suivi ont attiré de nombreux médias internationaux.
– Festival International de la Chanson de BENIDORM
Le 17 juillet 1968, Julio Iglesias gagna le Festival International de la Chanson de Benidorm, en interprétant sa chanson “La vida sigue igual”.
1969
– Au mois de février, il prit part à son premier festival international à l’étranger, le Festival de Viña del Mar (Chili).
– Il chanta au Festival de San Remo (Italie).
– Il réalisa sa première tournée en Espagne.
– Festival de la Chanson de Barcelone et EUROVISION
Julio gagna avec sa chanson, “Gwendolyne”, le Festival de la Chanson de Barcelone, déroulé au Palais des Nations de Montjuich, ce qui l’amena à représenter l’Espagne au Festival d’Eurovision. Malgré qu’il n’ait pas triomphé à l’Eurovision, “Gwendolyne” – que Julio enregistra ultérieurement en quatre langues – fut la chanson la plus diffusée du concours dans toute l’Europe, se classant en tête des listes de succès d’Espagne et d’Amérique latine.
– Il offrit un concert à l’occasion de l’inauguration de l’ensemble résidentiel Puerto Banús (Marbella), acte auquel assistèrent la Princesse Grace de Monaco et l’Aga Khan.
– Il participa au Festival d’Osaka (Japon) et au Salon Mondial de la Musique (MIDEM), déroulé à Cannes (France).
– Sa tournée mondiale comprenait un grand concert au pied des Piramides d’Égypte, à la suite d’une invitation faite par le Président du pays, Anouar El Sadate.
1981
– Il chanta au Gala de la Croix Rouge, à Monte-Carlo, auquel il fut invité par la princesse Grace de Monaco.
– Il donna un concert de bienfaisance au Théâtre Wolf Trapo de Virginie (États-Unis), en présence de Nancy Reagan.
– Il chanta avec Willie Nelson au Festival de Musique Country à Nashville, Tennessee (États-Unis).
– Il joua au stade Camp Nou de Barcelone, et le remplit de plus de 80.000 personnes.
– Il fut invité par la Maison Blanche à participer au concert de Noël de Washington, en présence de Ronald et Nancy Reagan.
– Il réalisa une tournée au Japon, réunissant 400.000 personnes au cours de 23 concerts.
– Il chanta avec Plácido Domingo et Charles Aznavour (dirigés par Zubin Mehta), au Centre Lincoln de New York, pour la célébration du Centenaire de La Statue de la Liberté.
– Il chanta avec Frank Sinatra lors d’un concert au profit de l’Hôpital pour les Malades du Cancer de Palm Springs, California.
– Il organisa et participa à l’hommage à don Pedro Vargas, au Mexique, à l’occasion de son 80ème anniversaire.
– Il inaugura avec l’un de ses concerts L’Expo de Brisbane, en Australie.
– Il joua au Royal Command Performance de Londres, en présence de la Reine Mère et de la Princesse Anne de Grande Bretagne.
– Il chanta à la cérémonie inaugurale des Jeux Olympiques de Séoul, en Corée.
– Il chanta à nouveau aux arènes de Benidorm pour fêter ses 20 ans de carrière.
1993
– Il clôtura les Jeux asiatiques, en chantant en mandarin “La paloma”, en duo avec la célèbre chanteuse chinoise Wei Wei.
amoureux – “il a conquis le public de Miami avec un concert très spécial, devant presque 20.000 personnes, et auquel assistèrent sept de ses huit enfants.” Lors du concert, “il invita sur la scène de l’American Airlines Arena son second fils, Julio Jr., pour chanter ensemble “To All the Girls I’ve Loved Before” de Willie Nelson, déchaînant l’enthousiasme du public.” (Citations de l’article “Julio Iglesias a séduit à Miami, lors de la soirée de la Saint Valentin”, Agence EFE, 1
– Le 20 mars, il a offert un concert de bienfaisance à Manille (Philippines) et fait don de ses honoraires pour la reconstruction des maisons de 200 familles du village de Gawad Kalinga, détruit par le typhon Ondoy qui avait dévasté le pays en septembre 2009.
2011
– Le 14 janvier, il commence aux États-Unis sa tournée mondiale 2011, qui le conduira dans quatre continents, avec des concerts dans de nombreux pays comme par exemple le Canada, l’Argentine, l’Espagne, la Russie, le Portugal, le Brésil, l’Afrique du Sud et Israël.
– Le 12 juillet sort au Brésil son disque, Julio Iglesias “1”, qui réunit 15 chansons. Il s’agit de réenregistrements de quelques-uns de ses plus grands succès de ses 43 ans de carrière artistique et aussi de nouvelles versions de chansons, comme “Eu Nunca Te Esqueci (Always On My Mind)”, qui fait partie de la bande sonore du feuilleton télévisé brésilien “O Astro”. Selon l’artiste espagnol, son nouveau travail est “un disque qui a surgi du désir de mieux chanter les thèmes les plus représentatifs de ma carrière”.
– En mars, il participa au Festival International “El Ciervo de Oro” (“Le Cerf d’Or”) de la ville de Braşov (Roumanie).
– Il vendit son premier million d’albums.
– Il se rendit pour la première fois au Mexique, au Panama et à Puerto Rico.
– Il réalisa une tournée en Espagne et dans d’autres pays européens.
– Il voyagea au Japon et enregistra la chanson “Anatamo Uramo”, la version japonaise de “Como el álamo al camino”.
1972
– La chanson “Un canto a Galicia” atteignit le Nº 1 en Amérique latine, en Europe, dans les pays d’Afrique du Nord et au Moyen Orient.
– Il enregistra son premier album en allemand et vendit plus d’un million d’exemplaires.
1973
– Il réalisa une tournée en Amérique et en Europe.
– Ses ventes atteignent 10 millions d’albums.
– Ses ventes atteignent 10 millions d’albums.
1974
– Il triompha au Carnegie Hall de New York, lors d’une série de concerts mémorables, obtenant des critiques sensationnelles de la part des médias, qui le nommèrent “la nouvelle idole latine”.
1975
– Il enregistra son premier album en portugais, “Manuela”.
1977
– Cette année-là il vendit au total 35 millions de disques dans le monde entier.
– Son album “El Amor” se classa Nº 1 dans 44 pays.

– Son album, “A mis 33 años”, obtint:
Disques d’Or: Hollande, Chili, Colombie
Disques de Platine: Mexique, Espagne, Argentine (x 2), Brésil (x 2).
1978
– Il fut nommé Artiste de l’Année en France et en Italie.
– Il enregistra son premier album en français, “Aimer la vie”.
– Il enregistra son premier album en italien, “Sono un pirata, sono un signore”.
– L’album “A mis 33 años” se classa Nº 1 dans 56 pays.
vie”.
– Il enregistra son premier album en italien, “Sono un pirata, sono un signore”.
– L’album “A mis 33 años” se classa Nº 1 dans 56 pays.

– Son album, “Emociones”, obtint:
Disque d’Or: Sony Discos, Chili.
Disques de Platine: Mexique, Espagne (x 2), Argentine (x 12), Brésil (x 3), Hollande (x 2), Colombie (x 4).
1979
– Son album “Emociones” dépassa tous les chiffres de ventes antérieurs, au niveau mondial.
1980
– Son album “Hey!” se classa Nº 1 dans de nombreux pays.
– La vente de ses disques dépassa les 75 millions d’exemplaires dans tout le monde.

– Son single, “Où est passée ma Bohême?”, obtint: Disques d’Or: France (x 2)
1981
– Publication en Espagne de l’autobiographie de Julio Iglesias, “Entre el cielo y el infierno” (“Entre le ciel et l’enfer”) (Editorial Planeta). C’est le seul ouvrage sur sa vie autorisé par l’artiste, et il a été traduit en plusieurs langues.

– Son album, “De niña a mujer”, obtint:
Disques d’Or: Sony Discos, Chili, Hollande, Suède, Danemark.
Disques de Platine: Japon, Mexique (x 2), Espagne (x 7), Argentine (x 3), Brésil (x 14), Colombie (x 2).
– Son album, “Mes chansons en Français”, obtint:
Disque d’Or: France
1982
– Plus de 80.000 personnes assistèrent à son concert au Stade Flamengo, à Rio de Janeiro (Brésil).
– Sa chanson “Begin the Beguine”, interprétée en espagnol, se classa Nº 1 au Royaume-Uni.
– Une statue de cire grandeur nature de Julio Iglesias fut inaugurée au Musée Grévin de Paris.
– Les places pour cinq concerts au Royal Albert Hall de Londres s’épuisèrent aussitôt.
– Il débuta à Las Vegas en donnant 14 concerts et épuisa aussitôt les places.
– Il participa à l’hommage à l’acteur et comédien américain Bob Hope, à Washington, en présence de Ronald et Nancy Reagan.
– Son album, “Momentos”, se classa Nº 1 dans 90 pays.

– Son album, “Momentos”, obtint:
Disques d’Or’: Sony Discos, Chili, Hollande, Suède, Autriche, Canada, Portugal, Corée.
Disques de Platine: Danemark, Japon (x 3), Mexique (x 2), Espagne (x 6), Argentine (x 7), Brésil (x 8), Colombie.
albums simultanément aux premières places des charts américains.
– Il fut l’invité spécial de l’hommage à Kirk Douglas, à Los Angeles.
– En Espagne, il fut reçu par Leurs Majestés le roi Don Juan Carlos et la reine Doña Sofía.
– Il vendit plus de 850.000 exemplaires de son album “Julio” aux États-Unis.
Disques d’Or: Australie, France (x 2).
Disques de Platine: États-Unis, Brésil (x 2).
1984
– Il fut invité à la Maison Blanche, pour un dîner en l’honneur du Président de la République Française, François Mitterrand.
– Toutes les places pour huit spectacles au Radio City Music Hall de New York furent épuisées en deux heures .
– Toutes les places furent épuisées pour 10 concerts, à l’Amphithéâtre Universel de Los Angeles .
– Il remit à Michael Jackson, à Los Angeles, le Grammy de la “Meilleure chanson de l’année”.

– Son album, “1100 Bel Air Place”, obtint:
Disques d’Or: Royaume-Uni (x 2), Mexique, Philippines, France, Portugal.
Disques de Platine: Hollande, Italie, Suède, Danemark, Malaisie, Singapour, États-Unis (x 3), Canada (x 6), Australie (x 4), Brésil (x 2), Espagne (x 2), Sony Discos (x 2), Nouvelle-Zélande (x 3)
1985
– Il vendit toutes les places de ses vingt concerts à Paris.
– Il participa à un téléthon pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre de la Ville de Mexico.
– Il organisa et participa à un téléthon pour collecter des fonds destinés à aider les victimes du désastre du Volcan Nevado del Ruiz, à Armero (Colombie).
– Il a été à la tête d’une campagne contre les drogues, en France
– Il participa à la chanson “Cantaré, cantarás”, avec plusieurs artistes latins, pour la fondation philantropique “Hermanos”, dans le but d’aider les enfants d’Amérique latine, des Caraïbes et d’Afrique.

– Son album, “Libra”, obtint:
Disques d’Or: Sony Discos, États-Unis, Suède, Colombie, Danemark, Canada, Australie.
Disques de Platine: Chili, Mexique, Espagne (x 3), Argentine (x 3), Brésil (x 5).
– Il fut invité à un spécial du célèbre comédien et acteur américain, Bob Hope, à Londres, en présence du duc Philippe d’Édimbourg.
1986
– Il fut nommé président honorifique de l’Association Américaine des Dystrophies Musculaires.
– Il effectua une tournée de 140 jours aux États-Unis, qui comprenait 93 concerts dans 47 villes, et auxquels assistèrent 550.000 personnes.
– Il ouvrit, avec Willie Nelson, le concert de Farm Aid, au profit des familles de paysans des États-Unis.
– Il donna un concert à Los Angeles, au profit de la Fondation Ford pour les enfants abandonnés.
– Il fait partie en tant que membre de l’équipe de basket Miami Heat (NBA).
– Il fut nommé Marshal of the Mardi Gras Festivities, un carnaval organisé à la Nouvelle-Orléans.
– Lors du gala des Grammy, Julio remit le prix de la Meilleure Chanson au pianiste et compositeur américain, Burt Bacharach, .

– Son album, “Un hombre solo”, obtint:
Disques de Platine: Mexique, Colombie, Chili (x 5), Espagne (x 5), Argentine (x 8), Brésil (x 5), Vénézuela (x 4), Sony Discos (x 4).
1988
– Il fut nommé “Fils Adoptif” de Villareal (Castellón, Espagne).
– Il fut nommé Père de l’Année par l’association américaine “The Father’s Day Council”.
– Il participa au projet “Aventura 92”, destiné à emmener des enfants hispano-américains dans la même traversée que celle de Cristophe Colomb.
– Il offrit un concert de bienfaisance en faveur de la fondation d’Oscar de la Renta, à Altos de Chavón (République Dominicaine).
– Il participa au concert de Lou Rawls au profit de l’United Negro College Fund Drive.
– Il rendit visite à la Présidente des Philippines, Corazón Aquino, à Manila et, lors de son concert dans cette ville, il interpréta la chanson traditionnelle “Dahil sa ‘yo”.
top”, obtint:
Disques d’Or: États-Unis, Royaume-Uni (x 2), Canada, Australie, Espagne, Nouvelle Zélande.
Disques de Platine: Malaisie, Brésil.

– Son album, “The 24 Greatest Songs”, obtint:
Disques d’Or: France (x 2).

– Son album, “A vous, les femmes”, obtint:
Disque de Diamant
– L’UNICEF le nomma Ambassadeur de Bonne Volonté. Il promut et soutint l’UNICEF pendant plus d’une décennie, en voyageant à travers le monde pour faire des présentations et des concerts de bienfaisance, ce qui inclut le premier concert de l’UNICEF en l’ex-Union Soviétique, en faveur des enfants deshérités.
– Le 11 février, Julio fit une apparition en interprétant son propre personnage dans l’épisode “Le jour de la Saint-Valentin”, de la populaire série de télévision américaine “Les Craquantes” (“The Golden Girls”) – saison 4, épisode 15. “Les Craquantes” remémorent les jours de la Saint-Valentin de leur passé au fur et à mesure qu’elles voient s’annuler leurs rendez-vous à la dernière heure. Sofia (Estelle Getty) insiste qu’elle a un rendez-vous avec Julio Iglesias, mais personne ne la croit.
Après que les garçons aient surpris les autres filles, en faisant leur apparition et en partant ensemble, on sonne à la porte et ¡c’est vraiment Julio!
– Julio lança le parfum “ONLY”, lors d’une conférence de presse, au mois d’avril.
– Il participa au XXV Crystal Ball célébré à l’Hôtel Waldorf Astoria de New York, en faveur de l’École de Médecine Mount Sinai.
– Il réalisa une tournée mondiale qui comprenait 10 jours en Union Soviétique.

– Son album, “Raíces”, obtint:
Disques d’Or: Belgique, Portugal, Amérique Centrale, Italie.
Disques de Platine: Hollande, Mexique (x 2), Espagne (x 3), Argentine (x 3), Brésil (x 2), Colombie (x 2), Chili (x 2), Vénézuela (x 2), Sony Discos (x 2).
1990
– Il enregistra un spécial TV pour HBO.
– Il participa à plusieurs émissions américaines comme: “Oprah Winfrey”, “Arsenio Hall”, “Live with Regis & Kathie Lee” et “Joan Rivers”.

– Son album, “Starry Night”, obtint:
Disques d’Or: Éstats-Unis, Royaume-Uni, Belgique.
Disques de Platine: Canada, Hollande, Australie, Malaisie, Espagne, Brésil, Singapour, Corée (x 3).
– Il prêta serment sur le drapeau espagnol, à bord du Navire École de l’Armada Espagnole “Juan Sebastián El Cano”, à Miami.
– Il a participé à l’émission spéciale d’Anne Murray à Disney World, qui fut diffusée au Canada et aux États-Unis.
– Il offrit un concert en faveur d’UNICEF, à Houston
– Il a offert un autre concert de bienfaisance à Phoenix (Arizona), pour les familles des soldats ayant participé à la Guerre du Golfe Persique.
1992
– Il présenta, depuis Saint Domingue (République Dominicaine), son album “Calor”.

– Son album, “Calor”, obtint:
Disques d’Or: Italie, Hollande, Belgique, Colombie, Vénézuela, Singapour.
Disques de Platine: Espagne (x 5), Argentine (x 2), Brésil, Chili, Sony Discos (x 2).
1993
– Il se produisit au Centre International James L. Knight de Miami, avec son succès habituel.
– En mars, il donna des concerts pendant six jours au Caesars Palace de Las Vegas et répéta en juillet et en septembre, avec le même succès.
1994
– Il présenta son album, “Crazy”, depuis Paris.
– Son album, “Crazy”, se vendit à 15 millions d’exemplaires aux États-Unis et reçut le disque de platine au Royaume-Uni.
– Il offrit un récital de gala à Miami, au bénéfice du Jackson Memorial Hospital, l’un des centres médicaux les plus avancé aux États-Unis.
– En mai il participa à deux chapitres de la très célèbre série “General Hospital”, invité par Ricky Martin, et dans laquelle Julio interprétait son propre personnage.

– Son album, “Crazy”, obtint:
Disques d’Or: États-Unis, Canada, Australie, Italie, Hong Kong, Norvège, Portugal, Argentine, Nouvelle Zélande, Singapour.
Disques de Platine: Royaume-Uni, Hollande, Brésil, Malaisie, Corée, Taïwan (x 2), Indonésie (x 3), Espagne (x 2)
Disques de Platine: Royaume-Uni, Hollande, Brésil, Malaisie, Corée, Taïwan (x 2), Indonésie (x 3), Espagne (x 2)
1995
– Son album, “La carretera”, obtint:
Disques d’Or: Hollande, Indonésie, Mexique, Brésil (x 2), France, Portugal, Colombie, Vénézuela, Amérique Centrale, Taïwan, Thaïlande, Singapour.
Disques de Platine: Espagne (x 7), Argentine (x 6), Chili (x 2), Sony Discos (x 4).

– Son album, “Fidѐle”, obtint: Disques de Platine: France (x 2).

– Son album, “Sentimental”, obtint: Disque de Diamant: France.

– Son album, “Aimer la vie”, obtint: Disques d’Or: France (x 2).

– Son album, “Et l’amour créa la femme”, obtint: Disque de Platine: France.
1996
– L’émission de télévision mexicaine “Siempre en Domingo” (Toujours le Dimanche”), présentée par Raúl Velasco, lui rendit hommage et invita plusieurs artistes latins comme Thalía à chanter en duo avec Julio.

– Son album “Tango” obtint:
Disques d’Or: Méxique, Taïwan, Suisse, Suède, Philippines, Canada, Belgique, Corée.
Disques de Platine: Hollande, Australie, Italie, Brésil, France, Portugal, Sony Discos, Colombie, Amérique Centrale, Thaïlande, Espagne (x 6), Argentine (x 4), Chili (x 5), Vénézuela (x 2)
Disques d’Or: Royaume-Uni, Hong Kong, Danemark, Belgique, France, Afrique du Sud, Chili, Pérou, Colombie, Amérique Centrale, Taïwan.
Disques de Platine: Portugal, Sony Discos, Indonésie (x 2), Espagne (x 5), Argentine (x 2).
1999
– En septembre il offrit un concert de bienfaisance dans l’ancien théâtre grec de Herod Atticus, situé sur les flancs du Parthénon, sur la colline de l’Acropole, pour soutenir la Fondation pour l’Enfance et la Famille “ELPIDA”. Le concert eut lieu à la suite de l’invitation faite à l’artiste par l’Ambassadrice pour l’UNESCO, Mme. Marianna V, Vardinoyannis.
2000
– Il présenta son disque, “Noche de cuatro lunas”, le 19 juin. Avec un style différent, d’inspiration profondément latine, Julio Iglesias compta pour cet album sur des compositeurs et des producteurs comme Estéfano, Alejandro Sanz, Draco, Rubén Blades et René L. Toledo, et les collaborations d’Alejandro Fernández et de Daniel.
– Le 6 octobre, la Poste espagnole a émis un timbre en hommage à sa trajectoire artistique. Le timbre, en forme circulaire de 33,2 mm de diamètre et d’une valeur de 200 pesetas (1,20 €), fut publié à un tirage de 650.000 exemplaires.

– Son album, “Noche de cuatro lunas”, obtint:
Disques d’Or: Espagne, France.
Disques de Platine: Espagne (x 4).

– Son album, “Julio [Chansons]”, obtint un Disque de Platine en France.
2001
– Julio se déplace à El Salvador, pour offrir dans la capitale de ce pays, durement frappé par les tremblements de terre et les inondations, un concert de bienfaisance en faveur des sinistrés.

– Son album, “Ma Vie-Mes Plus Grands Succès”, obtint 2 Disques d’Or en France.
– Le 17 août il a assisté, à Puerto Banus, à l’inauguration de la première rue portant son nom en Espagne: Avenue Julio Iglesias.
– À Burgos, il fut nommé Caviste d’Honneur des vins de la Ribera del Duero, en raison de sa passion pour les vins de cette région d’Espagne.
cocido est un plat typique en Espagne, sorte de pot-au-feu de viande, lard, légumes et pois chiches), et reçut l’insigne d’or de cette municipalité de Pontevedra (Galice) des mains de son maire, José Crespo, qui, en tant que “Grand Commandeur du Cocido”, procéda à la remise symbolique d’une cuillère au chanteur. Julio a également reçu la cape qui distingue les membres de la “Encomienda del Cocido”, societé gastronomico-culturelle qui promeut ce plat traditionnel galicien, élaboré à Lalin, et dont la
exquise est réputée.
2004
– Le 10 avril, Julio fut déclaré “Fils Illustre de Viña del Mar”. La distinction lui fut remise par le maire, Jorge Kaplán, qui souligna que la municipalité lui octroyait ce titre par le fait qu’il avait commencé sa carrière internationale au Festival International de la Chanson de Viña del Mar, en 1969.
– Il fut “pregonero” (crieur officiel de l’annonce publique) de la Feria de Agosto (Feria d’Août) de Malaga.
– Le 22 septembre il participa, avec d’autres artistes, au gala “Me Olvidé de Vivir”, un concert de bienfaisance en faveur des malades d’Alzheimer, organisé au Palais de Vistalegre de Madrid.
Le gala fut présidé par Sa Majesté, la reine Sofía, accompagnée par Son Altesse Royale, la princesse des Asturies. Les fonds collectés furent destinés au “Projet Alzheimer” de la Fondation Reina Sofía.
– Il revint sur les scènes de France, 20 ans après, pour offrir plusieurs concerts comme ceux du Palais des Congrès (11 et 12 juin) et du Théâtre Olympia de Paris (15 et 16 septembre). Les concerts eurent lieu dans le cadre de la tournée pour la promotion de son album, “Divorcio”. Il participa à plusieurs émissions de radio et de télévision.
Disque d’Or: Argentine
Disque de Platine: Argentine
2005
– La chaîne française France 2 lui a consacré, au mois de février, l’émission spéciale “Un samedi soir avec Julio Iglesias”, qui a été ensuite diffusée, mondialement, par la chaîne francophone TV 5 Intertational.
– En mai, Julio a présenté son album en français “L’Homme que je suis” qui occupe directement la troisième place de la liste des ventes en France.
– Il effectua une tournée intense en France et en Belgique, au cours de laquelle, du 27 mai au 25 juin, il passa par Pau, Montpellier, Marseille, Lille, Orléans, Tours, Nantes, Rouen, Bruxelles, Nancy, Toulouse, Bordeaux, Cournon d’Auvergne, Grenoble, Saint-Étienne, Orange, Nice et Toulon. La tournée prit fin avec deux concerts mémorables au Théâtre des Champs-Élysées, à Paris, les 12 et 13 novembre.

– Son album, “En français”, obtint: Disque d’Or: France.

– Son album, “L’homme que je suis”, obtint: Disque d’Or: France.

– Son album, “Divorcio [France]”, obtint: Disques d’Or: France (x 2).
2006
– Le 11 février, il a offert une gala de bienfaisance en mémoire de son ami et avocat Shep King (2003 †), au bénéfice du Shep King College Fund et de l’American Jewish Committee.
– Son album, “Divorcio [France]”, obtint: Disques d’Or: France (x 2).
2006
– Le 11 février, il a offert une gala de bienfaisance en mémoire de son ami et avocat Shep King (2003 †), au bénéfice du Shep King College Fund et de l’American Jewish Committee.
– Le 18 septembre, il a présenté à New York son nouvel album “Romantic Classics” et commencé une tournée de promotion intense, avec des spectacles en direct dans des émissions de télévision comme “Good Morning America”, “The View”, “Martha Stewart Show”, “Operación Triunfo”, etc
– Il enregistra pour la première fois en chinois, indonésien et philippin. Pour l’édition chinoise de son nouveau disque “Romantic Classics” il réalisa un remake de sa chanson à succès “Crazy” en mandarin. D’autre part, pour les versions de l’album aux Philippines et en Indonésie, il a interprété cette chanson dans les langues de ces pays et il a enregistré deux nouvelles versions de son très célèbre duo avec Diana Ross, “All of you”, avec la philippine Lea Salonga et l’indonésienne Anggun.

– Son album “Romantic Classics” obtint le Disque d’Or en Espagne.
2007
– Au mois de juin, il a effectué une tournée dans six villes de France: Nice, Perpignan, Toulouse, Marseille, Amneville et Paris, et il a été reçu par le Président de la République Française, Nicolas Sarkozy, au Palais de l’Elysée.
– Le 28 juin, à l’Hôtel Ritz de Paris, il a participé au “baptême” de la rose qui porte son nom. Cette fleur, spécialement créée en son honneur par les fleuristes français de Meilland, est une jolie combinaison de rose et crème, avec un arôme d’agrumes et de verveine.
– Il a effectué une grande tournée de deux semaines en Roumanie, au cours de laquelle il a chanté dans cinq villes (Sibiu – Capitale Culturelle Européenne 2007, Timişoara, Bacău, Bucarest et Constanţa), devant 100.000 personnes. Il a été reçu par le Président du pays, Traian Băsescu, et on lui a remis la médaille d’or de la ville de Sibiu et le titre de Citoyen d’Honneur de la province de Bacău.
– Il a effectué une grande tournée de deux semaines en Roumanie, au cours de laquelle il a chanté dans cinq villes (Sibiu – Capitale Culturelle Européenne 2007, Timişoara, Bacău, Bucarest et Constanţa), devant 100.000 personnes. Il a été reçu par le Président du pays, Traian Băsescu, et on lui a remis la médaille d’or de la ville de Sibiu et le titre de Citoyen d’Honneur de la province de Bacău.
2008
– 2008 est l’année où Julio Iglesias fête ses 40 ans de carrière. À cette occasion, le chanteur effectuera une tournée dans de nombreux pays, réinterprétant les chansons représentatives de ces quatre décennies. La tournée, qui commençe en janvier 2008 en Afrique du Sud, l’emmène sur trois continents.
– En Espagne, le 16 août, Julio chante de nouveau à Benidorm, 40 ans après avoir triomphé au Festival de Benidorm.

– Son album, “Romantic Classics”, obtient un Disque de Platine en Afrique du Sud
l’émission de télévision “Star Academy”, où il a interpreté deux chansons avec deux des participants. Il a été reçu par le président du pays, le Général Michel Sleiman.
– En septembre, il retourna en Israel, où il triompha lors de ses deux concerts de Tel Aviv. Il fut reçu par le Président de l’État et Prix Nobel de la Paix, Shimon Peres. Julio Iglesias est le seul artiste à avoir été reçu autant par le Président d’Israël que par le Président du Liban.

– Le 5 novembre, il a offert un concert à Saint-Domingue, que la presse dominicaine a qualifié d'”inoubliable”, “devant un public qui remplissait à craquer le Palais des Sports et reprenait en choeur la majorité de ses chansons”. (Citations de l’article “Julio Iglesias inoubliable”, journal “El Nacional”, République Dominicaine, 06 Nov. 2009). Pendant le récital, il a interprété en duo avec son grand ami, le couturier dominicain internationalement célèbre Oscar de la Renta, la chanson “To All the Girls I´ve Loved Before”, et la chanson “Don Quichotte” avec l’artiste dominicain Fernando Villalona.
2010
– En janvier, Julio Iglesias débuta une nouvelle tournée mondiale, dénommée “Starry Night”, qui l’a amené sur les cinq continents.
2011
– Le 14 janvier, il commence aux États-Unis sa tournée mondiale 2011, qui le conduit à se produire sur quatre continents, avec des concerts dans de nombreux pays comme le Canada, l’Argentine, l’Espagne, la Russie, le Portugal, le Brésil, l’Afrique du Sud et Israël.
– Le 12 juillet il sort au Brésil son disque Julio Iglesias “1”, qui réunit 15 chansons. Il s’agit de réenregistrements de quelques-uns des plus grands succès de ses 43 ans de carrière artistique et aussi de nouvelles versions de chansons, comme “Eu Nunca Te Esqueci (Always On My Mind)”, qui fait partie de la bande sonore du téléfilm brésilien “O Astro”. Selon l’artiste espagnol, son nouveau travail est “un disque qui a surgi du désir de mieux chanter les thèmes les plus représentatifs de ma carrière”.
– Le 2 décembre, à Kuala Lumpur, Julio Iglesias rouvre en compagnie du Roi et de la Reine de Malaisie le centre commercial le plus grand de la ville, Star Hill Gallery. Ce centre ouvre de nouveau ses portes au public après d’importants travaux de rénovation qui font de lui le point d’attraction maximal de la principale rue de la ville, Bintang Walk.

– Le 2 décembre, à Kuala Lumpur, Julio Iglesias rouvre en compagnie du Roi et de la Reine de Malaisie le centre commercial le plus grand de la ville, Star Hill Gallery. Ce centre ouvre de nouveau ses portes au public après d’importants travaux de rénovation qui font de lui le point d’attraction maximal de la principale rue de la ville, Bintang Walk.
– Le 31 décembre, il est reçu par le Président de Géorgie, Mikheil Saakashvili, qui félicite le chanteur en espagnol et lui sert de guide pour une visite au Centre d’Art de Batumi. Quelques heures plus tard, il chante lors du concert de la nuit de la Saint-Sylvestre, dans la ville de Batumi, devant environ 50 000 personnes et en présence du Président Saakashvili.